L'équipe

Arnaud BOUKHITINE

 

Arnaud Boukhitine commence le tuba à l'âge de 12 ans à l'Ecole Municipale de Montceau-les-Mines. Il poursuit ces études au conservatoire de Dijon puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, dans la classe de tuba de Melvin Culbertson et dans la classe d'écriture de Loïc Mallié. Il obtient en juin 1999 le Diplôme National d'Etudes Supérieures de tuba avec la mention Très Bien à l'unanimité des membres du jury avec les félicitations du jury et en juin 2000 le Diplôme National d'Etudes Supérieures d'écriture avec la mention Très Bien. Entre 1995 et 1997, il est membre de l'Orchestre Français des Jeunes dirigé par Marek Janovski, et travaille en collaboration avec des grands orchestres symphoniques tels que l'Orchestre Philarmonique de Radio-France, l'Orchestre de l'Opéra National de Paris, l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon, l'Orchestre National du Capitole de Toulouse, l'Orchestre de Chambre de Lausanne ainsi que l'Orchestre de Paris. Il est professeur de saxhorn au conservatoire de Boulogne-Billancourt. Il est professeur de saxhorn et assistant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Il enseigne aussi au CRR de Boulogne.

Guillaume DIONNET

 

Guillaume Dionnet débute le saxhorn puis le tuba à Vichy, école où il obtient un DEM de saxhorn et un prix de perfectionnement au tuba. De 2001 à 2003, il se perfectionne au tuba à l'ENM de Villeurbanne dans la classe de Christian Delange et il suit en parallèle une formation au CEFEDM Rhône-Alpes à Lyon. En 2003, il réussit le concours d'entrée au CNSMD de Paris. Il y obtient le DFS de musique de chambre ainsi que le DFS en tuba respectivement dans les classes de Jens McManama et Gérard Buquet. titulaire du DE de professeur de tuba. De 2001 à 2004, il enseigne au CNR de Clermont Ferrand. Il devient membre des Orchestres de la Musique de l'Air de Paris de 2004 à 2006 puis tubiste dans l'Orchestre d'Harmonie de la Garde Républicaine de 2006 à 2007. Il est actuellement tuba solo à l'Orchestre National de Lyon, tubiste à l'Ensemble de Cuivres et Percussions de l'ONL, professeur de tuba à l'Association Musicale de Caluire et Cuire et membre du quintette "Only Brass".


Michel BECQUET

 

Michel Becquet entre au Conservatoire National Supérieur de Paris à 15 ans. Il est engagé à 18 ans Premier Trombone Solo dans l'Orchestre de la Suisse Romande par Wolfgang Sawallisch, avant de rejoindre quelques années plus tard l'Opéra de Paris. Il quitte en 1989 cet Orchestre pour la "Hochschule für Musik" de Cologne où il enseigne aux côtés de prestigieux maîtres internationaux. En 1972, il fonde le "Quatuor de Trombones de Paris". En 1990, Gilbert Amy lui propose les fonctions de "Chef du Département Cuivres" au Conservatoire National Supérieur de Musique. Il est chef permanent des "Cuivres Français", formation de musiciens de très haut niveau. Il est actuellement professeur au Conservatoire National Supérieur de Lyon. Grâce à la finesse de son jeu et à sa sonorité unique, Michel Becquet est considéré dans le monde entier comme l'un des représentants de l'école française des instruments à vent.

 

 Fabien LAFARGE

 

Après une médaille d'Or du Conservatoire National de Région de Limoges et un Prix de la ville de Limoges à l'unanimité avec les félicitations du Jury, Fabien Lafarge entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Michel Becquet, dont il sort avec un DNESM Mention Très Bien à l'unanimité. Il entre alors, à 21 ans, Trombone Solo à l'Orchestre de l'Opéra National de Lyon, dirigé par Kent Nagano. Il est depuis 2003, Trombone Solo à l'Orchestre National de Lyon et membre de l'Ensemble de Cuivres et Percussions de l'Orchestre National de Lyon. Titulaire du PEA de professeur de trombone, il est enseignant à l'AMC2 et professeur assistant au CNSMD de Lyon.

 



Jean PINCEMIN

 

Après sa formation au CNSM de Paris dans la classe d'André Cazalet, de 1987 à 1989, où il obtiendra le 1er Prix de cor et de musique de chambre, Jean Pincemin poursuit ses études de perfectionnement auprès d'Erich Penzel à la Musikhochschule de Cologne. A partir de 1996, il est successivement soliste : de l'Orchestre de l'Opéra de Lyon, de l'Orchestre National de l'ONDIF, de l'Orchestre Philarmonique de Radio France. depuis 2006, il est corniste de l'Orchestre National de France . il est professeur assistant au CNSMD de Lyon.

 

 

Joffrey QUARTIER

 

 Joffrey Quartier commence la musique à l’âge de 8 ans par le piano avant de découvrir le cor dans la classe de Jean-Noël Melleret au conservatoire de Tourcoing. Il obtient dans ce même conservatoire une médaille d’or à l’unanimité de musique de chambre en 2005, une médaille d’or de cor et de solfège en 2006, et son Diplôme d’études musicales. Parallèlement, il obtient un diplôme de musicologie à l’université de Lille. Après un prix de Perfectionnement au conservatoire de Gennevilliers (classe de Patrice Petitdidier) en 2008, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe d’André Cazalet et Jérôme Rouillard. Il y obtient sa licence de cor mention très bien en 2011. Il collabore régulièrement avec les plus grandes phalanges nationales (Orchestre philharmonique de Radio France, Orchestre national de France, Orchestre de Paris, Orchestre de l’Opéra de Paris notamment). Très impliqué dans la musique de chambre, il est membre du quintette Néodyme et de l’ensemble 5 à Cors. Il a participé à plusieurs festivals (Musique de chambre de Giverny, Festival Debussy, Jeunes Talents, Musicales du Golfe, Journées internationales de Lisieux) et collabore régulièrement avec divers ensembles. Cor solo de l’Orchestre régional de Normandie de 2012 à2016, il est depuis septembre 2016 cor solo de l’Orchestre national de Lyon. 


David GUERRIER

Parallèlement à une brillante carrière de trompettiste (Premier Prix du concours Maurice André, Premier Prix du concours de l’ARD Munich, soliste instrumental de l’année aux Victoires de la Musique en 2004 et 2007), David Guerrier étudie le cor au CNSM de Lyon dans la Classe de Michel Garcin Marrou puis à l’Universität für Musik Wien dans la classe de Roland Berger. Il sera cor solo de l’Orchestre National de France de 2004 à 2009 puis de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg de 2009 à 2010. Il enseigne le cor depuis 2006 au CNSM de Lyon.

Il se produit comme concertiste au cor et à la trompette en France comme à l’étranger avec des orchestres prestigieux : Orchestre National de France, Simphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Rundfunk Simphonieorchester Berlin, Orchestre Philharmonique du Luxembourg, Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de la Suisse Romande … et sous la direction de chefs d’orchestre tels Emmanuel Krivine, Kurt Masur, Marek Janowski … Ses partenaires de musique de chambre comptent Renaud et Gautier Capuçon, Nicolas Dautricourt, Henri Demarquette, Martha Argerich, Bertrand Chamayou, Nicolas Angelich, Frank Braley, Michel Dalberto, Dana Ciocarlie, Olivier Moulin, Paul Meyer, Nicolas Baldeyrou, Thierry Escaich …

Sa discographie comporte notamment le Quatrième Concerto pour Cor de Mozart avec l’ensemble Orchestral de Paris sous la direction de John Nelson et le Konzertstück de Schumann pour 4 cors et orchestre avec La Chambre Philharmonique sous la direction d’Emmanuel Krivine.

 

 

 

Gilles  PESEYRE

Gilles Peseyre débute ses études musicales à l'école nationale de musique de Montluçon. Il étudie ensuite dans la classe de Marcel Heyte, puis poursuit ses études au Conservatoire National de Région de Lyon dans la classe d'André Jung.

Par ailleurs, il étudie auprès de Pierre Dutot, André Henry et Frédéric Mellardi. Parallèlement, il poursuit des études universitaires à la faculté de musicologie de Saint-Étienne.

 

 

Depuis 1999, Il est soliste à l'Ensemble Orchestral Contemporain, dirigé par Daniel Kawka, avec lequel il participe à de nombreux festivals sur des scènes nationales et internationales (Présences, Manca, Ircam) telles que Moscou, Sao Paulo, Stockholm, Séoul, Madrid, Genève, Milan, Berlin etc. Il est invité par des ensembles internationaux tels que le Plural Ensemble de Madrid, le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal et le Lemanic Modern Ensemble. Avec l'Orchestre Symphonique de Saint-Étienne Loire, il participe entre autre aux Festivals de la Chaise-Dieu et au Festival Berlioz à la Côte-Saint-André. ll est amené à jouer avec l'Orchestre de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre National de Lyon mais aussi comme chambriste.

 

 

Parallèlement à son activité d'interprète, il est professeur de trompette au Conservatoire à Rayonnement Régional de Saint-Étienne depuis 2002 et participe à l'académie internationale de Musique de Haute-Corrèze Festiv'academies.

Arnaud SCHOTTE

Arnaud Schotte débute ses études de trompette au CNR de Lille dans la classe de Jean Delgrange. Il obtient un 1er prix avant de poursuivre sa formation auprès de Clément Garrec au CNSM de Paris dont il ressort diplômé en 2002. Il part ensuite se perfectionner aux Etats-Unis, à l'université de Yale tout d'abord puis à l'université de l'Etat de New-York. Outre son expérience comme enseignant, il est régulièrement engagé par des orchestres aussi prestigieux que l'Orchestre National de Lille ou l'Orchestre National de l'Opéra de Paris. Il est Professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon.

 

 

 


Ingrid DIONNET

Ingrid Dionnet débute les percussions à Vannes en Bretagne. Elle entre ensuite au Conservatoire Supérieur de Paris dans la classe de F. Macarez où elle y obtient un premier prix, ainsi qu’au CNSM de Lyon jusqu’à l’obtention de son DNESM en percussions et en musique de chambre.

Titulaire du Certificat d’Aptitude de Professeur de Percussions, elle enseigne au CRD de Bourgoin Jallieu depuis 2011. Passionnée par l’enseignement, elle propose des projets variés et éclectiques.

Elle est également membre du quatuor de percussions « les marteaux s’entêtent » et se produit au sein d’orchestres

Cyril MONTEIL

 Né en 1974 à Bourgoin-Jallieu, Cyril Monteil a fait ses études musicales au Conservatoire National de Région de Musique et de Danse de Lyon. En 1996 il obtient la Médaille d’Or de Musique de Chambre et en 1999 la médaille d’Or, à l’unanimité, Mention Très Bien, en Percussions. Plus qu’un percussionniste, il est avant tout un musicien, captivant et atypique. Il a su rester en mouvement et en éveil en multipliant les expériences d’enseignement : Conservatoire National de Musique de Bourgoin-Jallieu, Ecole Nationale de Musique de Vienne, Ecole Municipale de Musique de La Côte Saint André…

 

Depuis 2006, il organise et dirige le stage de Batterie Fanfare pour la Fédération Musicale de la Drome et enseigne les percussions, depuis 2000, à l’Association Musicale de Caluire et Cuire.

 

Jean-Luc RIMEY-MEILLE

Jean-­‐Luc Rimey-­‐Meille est l’un des acteurs les plus actifs et les plus éclectiques de la scène Française de la percussion.

Interprète dans des domaines très variés, musique classique, musique contemporaine, jazz, rock, il est un des membres fondateurs des Percussions à Claviers de Lyon dont il fut soliste pendant 19 ans, il a également créé OrKestr Percussion, ensemble constitué des grands élèves percussionnistes du Conservatoire de Lyon qui vient de fêter ses 10 années en Juin 2016, il est enfin membre fondateur de Beat in Progress quintette d’esthétique rock, à dominante de percussion constitué de Thierry Bonneaux, Damien Petitjean, Philippe Limoge, Claude Thiebault et lui-même.

Professeur au Conservatoire de Lyon depuis 2002, il est également compositeur et écrit pour tous types de

formations, du duo à l’orchestre complet comme Mix avec Doudou N’diaye Rose et The Big Note (sur des musiques de Frank Zappa), commande de L'Ensemble, Orchestre Régional de Basse-­‐Normandie ou encore Différentes Activités, concerto pour multi-percussion et ensemble à cordes, créé par Attilio Terlizzi.

Plusieurs de ses musiques sont éditées (du duo au quintette) et récemment, un recueil de petites pièces de théâtre musical pour différents instruments ainsi qu’une pièce pour multi percussion et musique audio numérique viennent de  paraître.

Son dernier concerto pour Marimba & orchestre Samplings, a été créé par Damien Petitjean au marimba et  l’orchestre de Besançon sous la direction de Jean François Verdier les 9 &10 octobre 2012.

Il a créé en Mai 2016, un spectacle de théâtre Musical Scènes de Ménages en trio avec Pierre Rouyer, Muguette Rimey Meille et lui-même, mis en scène par Roger Germser avec des textes et des musiques qu’il a composés.

Après avoir dirigé artistiquement le stage et festival Tapages en Mai 2016, il s’est consacré de nouveau à l’écriture avec un nouveau duo pour 2 marimbas «La Petite Variation» et finalise des arrangements de Bjork et Radiohead pour grand ensemble de percussion, choeur et groupe.